La Tierce-expertise ou quand l'assureur vous demande de prendre un expert d'assuré ...

L'intervention d'un expert d'assuré donne souvent lieu à un grand numéro de cirque de la part de l'assureur, de l'intermédiaire d'assurance ou de l'expert d'assurance.

 

Tout allait si bien ! On s'orientait doucement vers une indemnité dérisoire ou une non-garantie dans les règles de l'art et voilà qu'en confiant vos intérêts à un professionnel, vous venez de tout gâcher ... Vous n'avez pas honte, franchement ?

 

D'abord qu'est-ce qu'il vient faire là ? A-t-il seulement le droit d'être là ? Et si oui pourquoi faire ?

 

C'est le moment pour votre expert d'assuré, si tant est qu'il soit compétent et ait de l'à propos, pour renvoyer tout ce petit monde à une lecture plus attentive de rien moins que ... du contrat d'assurance.

 

En effet la plupart des contrats Français stipule que "si les dommages ne sont pas fixés de gré à gré, une expertise amiable est toujours obligatoire sous réserve des droits respectifs des parties. Chacune des parties choisit un expert. Si les experts ainsi désignés ne sont pas d'accord, ils s'adjoignent un troisième expert. Les trois opèrent en commun et à la majorité des voix."

 

Deux choses à retenir, donc:

 

- vous avez parfaitement le droit de vous faire assister d'un expert d'assuré, quoiqu'en pense le collège assuranciel: c'est votre contrat d'assurance qui le dit !

 

- l'un des avantages en vous faisant assister d'un expert consiste notamment dans le fait de pouvoir déclencher une seconde expertise amiable avec un troisième expert qui cherchera généralement à pacifier les conflits et à sortir le dossier rapidement 

 

Accessoirement:

 

- la menace de la tierce-expertise suffit parfois à ramener tout le monde sur terre

 

- quand vous choisissez un expert, demandez-lui toujours s'il a déjà utilisé la procédure de tierce; dans l'affirmative, demandez lui de vous adresser un procès-verbal de désignation de tiers-expert afin de juger de sa compétence, de son sérieux, et de son aptitude à gérer les conflits dans le cadre du contrat d'assurance ...

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0